La sophrologie pour qui ?

La sophrologie s’adresse à toute sorte de public et peut être la réponse à beaucoup de maux dès l’enfance.

Enfants

En perpétuelle recherche d’adaptation, l’enfant se construit et établit dès son plus jeune âge ses propres stratégies d’évolution. Il s’agit de :

  • Développer et promouvoir les apprentissage de la lecture et de l’écriture,
  • Favoriser l’expression corporelle afin qu’il s’épanouisse en milieu scolaire.
  • Palier à un manque d’attention, un manque de concentration, une perte de confiance , une démotivation ou une agitation en classe
  • Palier à une peur irraisonnée, des troubles du sommeil ou des douleurs chroniques ( maux de ventre ,migraines, cauchemars).

Avant 10 ans après une première consultation en famille (au minimum avec un parent) le suivi se poursuivra en ½ séance grâce aux techniques sophro ludiques.

La méthode sophrologique accompagne l’enfant en difficulté grâce à l’écoute, l’expression corporelle, et la libération de la parole.

Le dessin se révélera comme une étape essentielle de mise en forme des ressentis. Reconnaître, identifier, donner du sens, réguler, pour mieux gérer et ainsi transformer…

Ainsi mon rôle en tant que Sophrologue sera d’accompagner :

  • L’enfant dans sa transformation,
  • Le parent et l’enfant dans sa médiation.
  • Dédramatiser déculpabiliser et promouvoir enfin l’espérance d’un avenir plus confortable.
  • Apprendre à reconnaitre les pensées, les rituels, les émotions, les sensations, les comportements toxiques pour l’enfant et sa famille…. visant l’adaptation et l’apaisement pour tous.

Ados

Il s’agit d’une nouvelle étape de vie, d’une nouvelle expérience,: l’adolescent ou jeune adulte se prépare à l’autonomie dans le monde réel. En constante interrogation, le doute, et le manque de confiance le malmènent, parfois allant jusqu’à l’alerte d’un comportement dit toxique.
Il s’agit de l’accompagner :

– Dans le cadre « scolaire” pour préserver sa santé :
– Prévention burn out chez les jeunes.

Pour toute sorte de raisons, la souffrance s’installe et en réponse, un comportement d’évitement ou d’auto sabotage se révèle handicapant. Nous envisagerons au cours des séances un travail de :

  • prévention santé,
  • amélioration du psychisme
  • envisager des stratégies de réussite…

La crise d’angoisse, crise de panique qui survient sans crier garde !…
Ce n’est pas la première et CE NE SERA PAS LA DERNIERE !

Pour une amélioration de la qualité de vie, nous mettrons en place des outils favorisant la concentration, la motivation, le respect des besoins physiologiques, (l’alimentation, le sommeil,…) et l’organisation …

À bas la procrastination pour une meilleure satisfaction de soi!

Adultes

Revenir sur la croyance que le corps est un mécanisme qu’il faut réparer. L’individu est un « tout complexe et unique ». En agissant sur une partie de vous-même si petite soit-elle, les répercussions se ressentiront sur la globalité de votre personne.

Ainsi, grâce à une démarche sophrologique, quelque soit l’épreuve, le diagnostic, le pronostique, le thérapeutique, la personne s’adaptera au mieux de ses capacités. Ce que B.Cyrulnic nomme « la Résilience ».

Cadre de travail :

  • Méthodologie : transmission d’outils adaptés à l’objectif de chacun.
  • Rigueur : assiduité dans l’entrainement / régularité.
  • Objectif : réussite.

Nous retiendrons 3 Axes principaux d’action afin de recouvrer ou pérenniser la qualité de votre santé : ANTICIPER – AGIR – ACCEPTER

Seniors

  • Préparation retraite, déménagement, nouvelle situation
  • Donner suite à sa vie professionnelle ? délicat passage qu’est de traverser le cap de la retraite. Fin d’un cycle, début d’un autre.
  • Phase d’acceptation d’une réalité qui pourrait paraitre insatisfaisante
  • Se sentir utile, et faire de sa satisfaction une priorité.
  • Trouver un sens plus ajusté, plus intime à votre vie , juste pour vous, ici et maintenant.
  • Rompre avec la sensation d’isolement
  • Parce que votre sophrologue est formée à l’accompagnement en fin de vie, vous pouvez libérer toutes vos pensées , vos peurs en paroles afin de trouver l’apaisement tant recherché.

Accompagnement des aidants

Vous êtes 4 millions à accompagner ou venir en aide à une personne de -60 ans et 4.3 millions à accompagner ou venir en aide à une personne de + 60ans.

AU QUOTIDIEN ET À DOMICILE :

Pour 85% cette responsabilité est dite lourde
Pour 75% cette posture atteint l’équilibre de votre santé.( *1)

Venir en aide à un aidant c’est lui proposer un moment:

  • De reprendre son souffle
  • Répondre a ses besoins émotionnels et physiques
  • Débanaliser et revisiter le quotidien en rafraîchissant certains rituels ou habitudes.
  • Proposer de reprendre espoir en acceptant de vivre au jour le jour, laissant une petite place à l’imprévu, la fantaisie.
  • Accepter de vivre chaque jour comme si c’était la première fois

Écoute et bienveillance sont le cadre permettant un travail d’acceptation, de déculpabilisation , sans jugement avec bienveillance, patience et confiance:

Afin de retrouver le confort de votre quotidien.